Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Macélaré
  • Le blog de Macélaré
  • : Autoconstruction partielle de notre maison. Isolation thermique exterieur écologique.
  • Contact

Recherche

10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 11:08

C'est reparti pour la mise en place de l'isolation extérieur de notre petit nid .

 

Nous sommes finalement parti sur une solution Ossature bois rapportée en douglas de section 60x80mm + 40mm d'isolant en fibre de bois à enduire et 120 mm de fibre de bois soufflé, cette solution est 30% plus économique environ que la solution en panneaux de 160mm plein.

 

Au début, j'y étais réticent à cause des minis pont thermique de cette solution due à l'ossature bois mais l'écart de prix l'a finalement emporté. En effet, l'écart de prix est tel que les pertes thermiques sont très rapidement amorties.

 

- Phase 1 : Fermeture des cassons en tête et en pieds de murs. Sur les photos ça ne ce voit pas mais on a glissé un isolant souple entre chaque fermette. A terme, la tête de mur sera recouverte par l'isolant des combles pour eviter le pont thermique de la tête de mur.

 

DPP 001133

DPP 001138

 

- Phase 2 : Mise en place des cornieres. 2 chevilles dans le mur et 2 vis dans le bois. 3 cornieres par montant bois.

DPP 001188

 

- Phase 3 : Mise en place des montants en douglas. 1 Douglas tous les 60cm environ, + contour des menuiseries et renforts de tous les angles de façades.

DPP 001162

 

- Phase 4 : Chevillages des panneaux. (Sur les pignons il est plus simple de commencer par le haut du mur)

DPP 001178

 

 

- Phase 5 : Réalisation des contours de fenêtre: les tableaux et linteau sont en fibre de bois, les appuis en liège, par sécurité nous avons placé sous chaque appuis un pare pluie.

 

- Phase 5 bis : Réalisation des dessus de volet roulants. Nous avons testé deux solutions : la première consistait à coller deux épaisseur de panneaux en 40mm, la seconde de recréer une ossature sur le volet pour pouvoir cheviller les panneaux. Dans tous les cas, nous avons marouflé une armature sur le volet pour que l'enduiseur puisse faire sa reprise et éviter ainsi une fissuration. Résultat des test: il était beaucoup plus simple de réaliser un nouvelle ossature.

 

- Phase 6 : Bouchage de toute les fissures, chevilles, trous et  redressage de certain angles avec un mortier colle specifique.

 

 

- Phase 7 : souflage de l'isolant dans les caissons. (phase prévu ce week end)

 

Pour le moment les travaux de l'ensemble on duré environ 2.5 semaines à 2 hommes pour 150m2 de facades. soit environ 1.3h/m2.

 

DPP 001173

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catégories